Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Avec la crise des subprimes, les cabinets d'audit, de conseils et de comptabilité sont de plus en plus sollicités.

Côté audit et conseil : l'expertise des auditeurs met en évidence les faiblesses de l'entreprise et les menaces qui pèsent sur son activité. Ainsi, son analyse permet la mise en place d'améliorations et d'actions correctives dans un contexte hautement concurrentiel, qui plus est, se restructure de manière continue. Même si les places sont chères, les grands cabinets d'audit couramment appelés « Big Four » - PwC, Deloitte, EY et KPMG – proposent de nombreuses opportunités. Les postes d'auditeurs (interne et externe) offrent de belles perspectives d'avenir aux étudiants et jeunes diplômés tout comme le consulting en management ou en stratégie.

Côté comptabilité : Il y a deux types de comptabilités. La comptabilité générale est obligatoire mais se contente d'enregistrer les différentes opérations réalisées par l'entreprise dans le but d'informer les partenaires (clients, fournisseurs, associés, représentants de l'État ou des banques). La comptabilité analytique, facultative, est un outil d'aide à la décision et s'attache à comprendre l'origine des différents coûts en vue de déterminer la stratégie de l'entreprise. Enfin, il faut savoir que les assistants comptables et les comptables sont multitâches quand ils évoluent dans des PME. Cependant, ils se spécialisent et deviennent des gestionnaires de paie ou des comptables fournisseurs lorsqu'ils travaillent au sein de multinationale. Enfin, ils peuvent appartenir à des cabinets d'expertise comptable (Fiducial, BDO) et suivre différents dossiers.

+1000 résultats

Crédit Agricole Il y a 7 jours

Analyst

Crédit Agricole Il y a 7 jours

Trésorier H/F