Offers “CEA”

Filled CEA

INGENIEUR HF POUR L'AMELIORATION D'UN RADIOMETRE POUR PLASMAS DE FUSION H/F

  • Stage
  • Saint-Paul-lès-Durance (Bouches-du-Rhône)
  • Energy / Materials / Mechanics

Offre pourvue !

Job description

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Référence

2020-15328

Description de l'unité

CEA-IRFM
L'Institut de Recherche sur la Fusion par confinement magnétique est l'un des départements de la Direction de la Recherche Fondamentale du CEA. Depuis plus de 50 ans, son rôle est de mener des recherches sur une nouvelle source d'énergie : la fusion par confinement magnétique, en associant avec le programme Fusion européen. L'IRFM est installé sur le Centre CEA de Cadarache. Environ 350 salariés y travaillent dont une trentaine de thésards et post-doc ainsi que de nombreux collaborateurs internationaux.
Les activités de l'IRFM sont structurées autour de trois axes de recherches et développement :
• contribuer à la réalisation du projet ITER et ceux de l'Approche Elargie (tokamak JT-60SA principalement)
• préparer l'opération scientifique d'ITER, à travers des activités d'expérimentation et de contrôle, ainsi que de théorie et de modélisation.
• établir les bases du futur réacteur de fusion

Ces activités sont intimement connectées à un effort tout particulier de formation des générations futures de physiciens et technologues de la fusion.
L'IRFM a à sa disposition de nombreuses plateformes de R&D et de tests, dont le tokamak WEST (pour Tungsten (W) Environment Steady-state Tokamak), transformation de Tore Supra en banc de test pour ITER. Le nouveau tokamak du CEA va permettre de tester l'un des composants clés d'ITER et de poursuivre les recherches en physique des plasmas, dans un contexte international grâce aux nombreuses collaborations mises en place.

Description du poste

Domaine

Instrumentation, métrologie et contrôle

Contrat

CDD

Intitulé de l'offre

INGENIEUR HF POUR L'AMELIORATION D'UN RADIOMETRE POUR PLASMAS DE FUSION H/F

Statut du poste

Cadre

Durée du contrat (en mois)

12

Description de l'offre

Le tokamak WEST est équipé de nombreux systèmes de mesures physiques des propriétés du plasma chaud magnétisé. En particulier, un radiomètre permet de mesurer le rayonnement cyclotronique électronique (ECE) du plasma, dans la gamme [78.5 - 126] GHz.

Ce rayonnement suit les propriétés des corps noirs, de sorte que la mesure de son intensité est utilisée pour estimer la température des électrons du plasma (dans la gamme de 1 à plusieurs dizaines de millions K). C'est une mesure passive : le plasma est observé à travers un hublot par une antenne GOLA (cornet corrugué + lentille convergente) derrière laquelle des guides d'onde amènent le signal à un circuit HF qui filtre et l'amplifie après avoir baissé sa fréquence à [2 ; 18] GHz grâce à un mélangeur. La puissance du rayonnement est ensuite mesurée par des diodes Schottky, puis traitée par une seconde chaine d'amplification électronique. La partie HF du radiomètre est vieillissante et des défauts ont commencé à y être observés. Un check-up complet est nécessaire avec éventuellement remplacement des composants défectueux.

Le candidat aura en charge :

1. d'effectuer un bilan complet de la chaine haute fréquence du diagnostic et d'apporter les réponses techniques appropriées. Il bénéficiera pour ce faire de l'aide ponctuelle du responsable actuel ainsi que d'un technicien « mesures physiques », et du matériel de laboratoire (bolomètre, analyseur de spectre, analyseur de réseau).

2. Une quantification détaillée des pertes de signal, dans la mesure où il a été observée une perte d'un facteur 2 dont l'origine reste inexpliquée à ce jour.

3. La mise à jour de la gamme de fréquence dans laquelle sont faites les mesures

4. L'étude et installation d'un filtre coupe-bande pour assurer la protection passive du circuit HF contre les fortes puissances à 105GHz.

5. D'assurer la disponibilité du radiomètre pour les périodes de campagne expérimentale.

Ideal candidate profile

Profil du candidat

Ingénieur HF, si possible avec déjà une première expérience professionnelle, vous avez des compétences en électronique pour l'analyse des fréquences GHz. Vous avez un goût prononcé pour le travail expérimental, et la rigueur nécessaire pour mener à bien le travail d'analyse et de réparation demandé.