Offers “CEA”

days ago CEA

Ingénieur chercheur en quantification des incertitudes H/F (Sciences du climat et de l'environnement)

  • CDI
  • Bruyères-le-Châtel (Essonne)
  • IT development

Job description

Domaine : Sciences du climat et de l'environnement

Contrat : CDI

Description du poste :

Le laboratoire dans lequel le poste est à pourvoir, a en charge les activités de simulation et d’analyse des effets dans la géosphère d’évènements naturels ou anthropiques.
Les données acquises sont issues de signaux qui se propagent au sein de milieux (atmosphère, terre, océan) dont les propriétés sont assez mal contraintes et entachées de fortes incertitudes. Les incertitudes se répercutent à différents niveaux dans les simulations numériques, et dans les estimations lorsqu’il s’agit d’interpréter un évènement particulier sur la base des outils de simulations et des données disponibles.
Intégré à l'équipe spécialisée dans le domaine du traitement des incertitudes, l'ingénieur en quantification des incertitudes aura les missions suivantes :
·       Développer les méthodes de quantification des incertitudes dans les simulations numériques (en y incluant le calcul HPC), via la définition de plans d’expériences, le traitement et la visualisation des données de grande dimension, la mise en œuvre de techniques bayésiennes, et le développement de modèles de régression prédictifs (réseaux de neurones, métamodèles, etc.).
·       Adapter des modèles issus du domaine des géosciences de manière à mieux contraindre les signaux qui se propagent, en tenant compte des mécanismes de couplage entre les milieux (terre-océan, océan-atmosphère, etc.) et des aspects multi-technologiques. En particulier, il s’agira de poursuivre les travaux engagés sur l’exploitation des modèles paramétriques pour décrire les mécanismes de turbulence qui sont une source importante d’incertitudes.
·       Participer à la montée en compétence du laboratoire sur les techniques d’apprentissage machine (machine learning) en tirant parti des bases de données massives disponibles au Centre National de Données. En particulier, il s’agira d’exploiter les signaux récurrents pour améliorer la connaissance des évènements d’intérêt, qu’il s’agisse d’évènement sismique ou d’évènement acoustique.




De profil ingénieur ou docteur dans le domaine des mathématiques appliquées, des statistiques ou des géosciences, le candidat aura une expérience de 4 à 8 années (thèse inclue) et pourra justifier d'une solide expérience à la fois dans le domaine des méthodes avancées de traitement statistique et du développement de modèles.
Vous devez être en capacité d'encadrer des étudiants dans le cadre d'un contrat de thèse et post-doctoral.

Ville : 26 Rue de la Piquetterie, 91680 Bruyères-le-Châtel